Plantes grasses

Le Caudex

Le Caudex


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Plantes à caudex


Les plantes succulentes se sont spécialisées pour survivre dans les climats les plus extrêmes de la terre, avec très peu de précipitations et des températures qui présentent souvent de longues excursions du jour à la nuit; dans des conditions de ce type, seule une modification des tissus permet à de nombreuses plantes de végéter, de fleurir et de porter des fruits. En général, nous avons l'habitude de penser aux plantes succulentes telles que les cactus ou les crassules, avec des tiges et des feuilles vertes, charnues, pleines d'eau comme une réserve prête pour la croissance des plantes pendant les périodes de sécheresse extrême. Cependant, il existe d'autres types de plantes succulentes, dont beaucoup sont difficiles à trouver en pépinière, mais non moins fascinantes; en fait, de nombreux fans de plantes succulentes ont tendance à collecter des plantes avec des types de succulence différents de ceux que nous avons l'habitude de voir.

Les plantes caudiciformes




Certaines plantes développent leur succulence dans la tige ligneuse, qui gonfle pour former une sorte de bouteille, abritée de l'extérieur par une écorce plus ou moins épaisse; cette conformation de la tige est appelée caudex. la caudex la regarder ressemble à un gros tubercule, épais et charnu; les plantes à caudex développent une tige très large, souvent arrondie, assez semblable au "look" au tronc d'un arbre, donc dépourvue de feuillage, lignifiée et dépourvue de branches sauf à l'extrémité supérieure.
Cette tige fonctionne en fait comme une bouteille, ou plutôt comme un sac d'eau: pendant les périodes de pluie, elle gonfle, emmagasine de l'eau; pendant les périodes de sécheresse, la plante utilise de l'eau à l'intérieur de la tige, qui a tendance à se dégonfler légèrement.
Dans la nature, certains caudex vivent constamment sous terre, pour être encore plus protégés du climat hostile; de nombreuses plantes à caudex ont alors des tiges souples et légères, rappelant celles d'un grimpeur, car le climat, les animaux ou même les incendies peuvent aussi ruiner complètement toute la partie aérienne, qui recommence à se développer dès que les conditions météorologiques le rendent possible; ces plantes doivent donc végéter très rapidement, afin d'avoir la possibilité de produire suffisamment de feuilles pour l'activité photosynthétique, qui ne se produit pas dans le caudex lignifié.
L'apparence des plantes à caudex n'est considérée comme belle par personne, on dit que ce sont surtout des plantes bizarres; en fait souvent un caudex gonflé et lignifié, comme s'il s'agissait d'une énorme pomme de terre dure et ligneuse, s'accompagne d'une végétation luxuriante, à longues tiges capricieuses, ou de ramifications dressées à grandes feuilles.
Les plantes à caudex appartiennent à différentes familles, les plus communes sont certainement les fockea edulis, une plante d'origine africaine où le caudex charnu est utilisé comme nourriture; les adéniums sont également très communs, alliant la particularité du caudex à une splendide floraison.
D'autres plantes à caudex appartiennent à des espèces particulières de plantes plus répandues en culture, telles que certaines espèces de jatropha, certaines espèces d'Adenia, certaines espèces de gloire du matin; d'autres encore sont des plantes vraiment bizarres, difficiles à trouver, qui ne conviennent qu'à quelques collectionneurs: le sarcocaulon et le pachypodium par exemple.

Le Caudex: plantes Pachicauli




Les espèces de pachypodium les plus répandues au lieu de cela, ainsi que de nombreuses autres plantes, développent un autre type de succulence de la tige et sont appelées pachicauli; ces plantes ont une tige élargie et charnue, ainsi que des branches, seules les feuilles ne sont pas succulentes; de plus, souvent la tige et les branches des plantes pachicauli maintiennent leur activité photosynthétique, et apparaissent donc vertes, pas entièrement lignifiées.